ACTUALITES

Contrat assainissement; Trans'Cub réclame plus de transparence et alerte sur des suspicions de corruption.

Les élus de Bordeaux Métropole et les fonctionnaires s'écharpent en réunion sur le choix du futur délégataire ( Véolia ou Suez ) en se lançant des accusations de corruption.

La loi oblige tout élu ou fonctionnaire qui a connaissance de fait de corruption de saisir le procureur de la république, mais aucun ne l'a fait, Trans'Cub va le faire pour lever le doute sur ces accusations.

Les associations ont été écartées de toute la réflexion sur le choix de gestion ( régie ou délégation) .

Aussi trans'Cub propose son expertise à Bordeaux Métropole pour sortir du conflit.

2018 05 28 point presse com 32018-05-28-point-presse-com-3.docx (143.72 Ko)

2018 29 05 assainissement 12018-29-05-assainissement-1.png (1.1 Mo)

Les limites du tout Tramway.

En comparant le coût de construction et d'exploitation, les fréquentations et les impacts des pannes , la question se pose de la bascule d'une solution Tramway vers le Tram'Bus.

Pour Trans'Cub le choix est clair; le Tram'Bus est la solution d'avenir.

Choix des e lus et inte re t des usagerschoix-des-e-lus-et-inte-re-t-des-usagers-.docx (129.14 Ko)

Eau, après Cash investigation à Nimes,Trans'Cub dénonce des profits exhorbitants à Bordeaux.

Le président de l'agglomération de Nîmes, Yvan Lachaud, a pu déclarer que " la SAUR se gavait grave" sur le contrat de sa collectivité.

Trans'Cub affirme que, grâce au silence et à l'inaction de Bordeaux Métropole, la Lyonnaise des eaux (Suez eau France) faisait aussi bien sur le contrat Bordelais.

 

Lire la suite

Un grand MERCI à Dominique de Laâge.

Les Bordelais doivent beaucoup au journaliste Dominique de Laâge qui vient de nous quitter, et notamment à sa contribution dans la véritable renaissance de leur ville.

Liée aux multiples aménagements qui ont accompagné la réalisation du tramway, cette renaissance n'aurait pas été possible sans l'abandon préalable du projet de métro.

Dominique de Laâge y joua un rôle majeur grâce aux multiples échos qu'il fit dans Sud-Ouest, aux actions associatives qui militaient contre le métro et pour le tramway. Il leur a permis ainsi un très fort rayonnement, et au bout le succés.

A un autre niveau, l'importance qu'il donna dans Sud-Ouest à la contestation du prix de l'eau a fortement contribué à la récupération par Bordeaux Métropole de l'imposante somme de 233 millions d'euros au bénéfice des usagers bordelais.

Et au delà de tout, c'est peut être plus impalpable mais tout aussi important, il a permis à une certaine citoyenneté bordelaise d'exister et de s'exprimer.

TRANS'CUB tient à en remercier très chaleureusement Dominique de Laâge et invite les Bordelais à s'y associer.

Nantes choisit un Tram-Bus 100% électrique......et Bordeaux?

Bordeaux Métropole doit étudier cette alternative pour la ligne de Tram-Bus Saint-Aubin vers Gare Saint-Jean.

Lire l'article.

Le Bus à Hydrogène est annoncé.

Cette alternative a été choisie par Pau pour une mise en service en 2019.

Bordeaux Métropole doit explorer cette piste pour le Tram-Bus Saint-Aubin vers Gare Saint-Jean.

Lire l'article de TRANS'BUS

Prolongation de la ligne C vers Villenave d'Ornon au pont de la Maye

Si l'on s'en tient aux photos du chantier, on peut se féliciter du travail donné aux entreprises du BTP.  Mais pour quoi faire?

Cette ligne va se rajouter aux bouts de lignes inutiles ( Pessac Alouette, Le Haillan Rostand et Blanquefort ) avec une très faible fréquentation et un coût de construction très élevé.

Elle va contribuer à l'aggravation du déficit du réseau.

Encore un projet pour satisfaire un Maire, sans réflexion sur la cohérence globale du réseau et les besoins des usagers.

Voir les photos du journal Sud-ouest

Tram-Bus Saint-Aubin vers Gare Saint -Jean : une enquête publique pour rien.

Le Tram-Bus doit être un succès et pour le garantir, le projet doit être amélioré sur de nombreux points noirs du tracé ( desserte d'Issac et aménagement de l'avenue Montaigne à Saint-Medard, compensation des places de parking des riverains du quartier Saint Seurin, désengorgement du tracé autour de la rue du château d'eau, traversée de la place de la Victoire).

Les commissaires enquêteurs n'ont retenu aucune des préconisations d'amélioration du projet, déposées en nombre par les riverains et associations.

Une fois de plus et jusqu'à la caricature, une concertation"canada dry" qui tourne le dos aux attentes et demandes des habiyants de la Métropole.

Lire l'article de Sud-ouest.

Lire l'article de Rue 89 Bordeaux.