Contrat assainissement; Trans'Cub réclame plus de transparence et alerte sur des suspicions de corruption.

Les élus de Bordeaux Métropole et les fonctionnaires s'écharpent en réunion sur le choix du futur délégataire ( Véolia ou Suez ) en se lançant des accusations de corruption.

La loi oblige tout élu ou fonctionnaire qui a connaissance de fait de corruption de saisir le procureur de la république, mais aucun ne l'a fait, Trans'Cub va le faire pour lever le doute sur ces accusations.

Les associations ont été écartées de toute la réflexion sur le choix de gestion ( régie ou délégation) .

Aussi trans'Cub propose son expertise à Bordeaux Métropole pour sortir du conflit.

2018 05 28 point presse com 32018-05-28-point-presse-com-3.docx (143.72 Ko)

2018 29 05 assainissement 12018-29-05-assainissement-1.png (1.1 Mo)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire