L'heure de vérité approche pour le grand stade.

Trans'Cub avait des doutes sur la commercialisation de l'enceinte de Bordeaux-Lac.

A ce jour, les événements hors football, rugby ou location de salon sont très rares avec seulement 2 concerts prèvus en 2017.

La conséquence prévisible en est que le modèle économique prévu ne fonctionne pas, que la gestion est déficitaire et que la société chargée de la gestion du stade demande à réviser le contrat.

Lire l'article de sud-ouest.

 

Stade

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire