DESSERTE DE L'AEROPORT DE MERIGNAC

Le recours au tramway n'est pas à ce jour justifié.

EN BREF !

Pour la desserte de l’aéroport, le recours au tramway n’est pas justifié, au vu de la faiblesse du trafic prévu. Telle est la conclusion de l’étude réalisée à la demande de Bordeaux Métropole.

Le trafic (300 voyageurs maximum à l’heure) serait très inférieur (8 fois) au trafic de 2500 voyageurs minimum à partir duquel le tramway se justifie.

Il en résulte nécessairement une absence de l’intérêt socio-économique du projet, que Bordeaux Métropole cache délibérément, en refusant de rendre publique l’étude qu’elle détient depuis plus d’un an.

Mais une nouvelle étude serait en cours sur la base d’un nouveau tracé, proche du centre commercial Mérignac Soleil, et où 4800 logements qui n’auraient pas été pris en compte seraient réalisés. Cela changera-t-il la donne ?

TRANS'CUB a étudié le dossier de concertation sur la desserte aéroportuaire de Mérignac, qui est consultable sur internet, et a fait les constats suivants :

Ce dossier ne dit rien sur les résultats à attendre de ce projet de desserte aéroportuaire, que ce soit en matière de réduction de l'usage de la voiture, que ce soit sur l'urgence et la prorité à donner à ce projet parmi d'autres en matière de transports collectifs.

Concernant le projet lui-même, ce dossier est incomplet et il est demandé de donner un avis, en quelque sorte, les yeux bandés. Pourquoi?

La CUB a fait faire 3 études et n'en rend publique que 2 : imaginez un tabouret à 3 pieds auquel vous enlevez un pied. C'est la situation actuelle.

Car, si les 2 premières études concernant le diagnostic et l'analyse des variantes (tracé, fréquentation, choix du mode) sont bien là, il manque la 3éme étude qui porte sur l'estimation financière et l'intérêt économique du projet. Rien que ça.

Pour la transparence et barrer la route à toute suspicion, garantir la sincérité des débats, cette étude disponible depuis plus d'un an, doit être versée sans délai à la concertation, telle qu'elle est, sans y toucher. Quitte ensuite à la réactualiser!

Les yeus bandés, avançant dans le noir, TRANS'CUB a discerné 4 points:

1. De nombreuse études ont été faites : 2005, 2011, 2012, 2013, qui constituent un socle solide pour décider. Toutefois, et contrairement à ce qui a été prétendu, ces études ne visent que la desserte de l'aéroport et non pas la zone aéroportuaire et ses 30 000 emplois. Ce travail doit être complété urgemment.

2. Ces études sont intéressantes en ce qu'elles traitent aussi, systématiquement, des déplacements à vélo, et pas seulement des transports collectifs. Ils sont, sur les déplacements courts, essentiels pour lutter contre la congestion, à la fois celle de l'automobile, mais aussi celle des transports collectifs sur certains tronçons.

3. l'itinéraire  prévu en BHNS entre l'aéroport et les quinconces pourrait être à privilégier car il constituerait un lien fort, continu et structurant entre BORDEAUX et MERIGNAC, 2ème ville d'Aquitaine. Réalisé en TRAM'BUS (un BHNS équipé d'un matériel moderne ayant le look et le confort du tramway), il présenterait l'avantage d'être plus rapide que le tramway, et de contribuer à réduire la congestion de la ligne de tramway au delà du CHR jusqu'à l'hypercentre et la Garonne.

4.Enfin, sur les conclusions de l'étude versée à la concertation :

D'une part, sur la liaisonavec la gare de PESSAC, cette étude ne fait aucune prévision de trafic et n'avance aucun coût de réalisation, préconisant seulement une navette de type jet-bus. Dès lors, on doit se demander à qui elle servirait et quel argent y consacrer.

D'autre part, si l'on se focalise sur le seul tronçon Aéroport-4 chemins, cette étude précise que le recours au tramway ou même au BHNS n'est pas justifié. Elle comprend une phrase qui est un monument: " L'offre, qu'elle soit en tramway ou en BHNS paraît surdimensionnée, le trafic voyageur ne dépassant pas 300 voyageurs à l'heure à l'horizon 2025".

TRANS'CUB relève que 300 voyageurs, c'est un trafic huit fois inférieur au seuil de 2 500 voyagaurs/heure qui justifie le recours au tramway, selon le Schéma directeur adopté par la CUB en 2011. Bref, à recourir au tramway ce serait le spectre d'un nouveau tram-train.

De son côté, la CUB indique qu'une nouvelle étude serait en cours sur la base d'un nouveau tracé, plus proche du centre commercial Mérignac soleil, et où 4 800 logements qui n'auraient pas été pris en compte seraient réalisés. Cela changera-t-il la donne ?   

Tramway

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire