l’AURBA joue sur les 2 tableaux ?

 « l’AURBA joue sur les 2 tableaux ? »


 

L’A’URBA participe-t-elle d’un côté à l’élaboration des politiques de la CUB en matière de déplacements, et de l‘autre, à leur évaluation ? Est-elle au four et au moulin, juge et partie ?

 Autrement dit, y-a-t-il ou non une évaluation indépendante du résultat des actions engagées par la CUB en matière de déplacements ?.

 D’autant que l’A’URBA est en situation de dépendance très forte vis à vis de la CUB. Elle est présidée par son président (Vincent FELTESSE), et en reçoit une subvention très élevée : 300 000 euros par an.

 En réunion publique, le 19 octobre 2012, le directeur de l’A’URBA (JM OFFNER) a affirmé que celle-ci ne procédait à aucune évaluation des actions de la CUB. Ce qui lui a valu le mail suivant qui lui a été adressé par TRANS’CUB le même jour :

 « Monsieur,

Vous avez publiquement affirmé ce matin que l'agence d'urbanisme ne procédait pas à l'évaluation des actions menées par la CUB :
>
Ignoriez-vous qu'elle avait établi :
>
le Bilan LOTI du tramway de l'agglomération bordelaise (20/11/2008) ?
le rapport de l'observatoire des effets du PDU 2008 (17/12/2009) ?
tous documents télé-chargeables sur votre site
>
> Pouvez-vous me garantir que c'est une ère révolue ?
>
> > Bien cordialement »

 

Alors INFO ou INTOX de la part de JM OFFNER ?

A ce jour, ce mail est resté sans réponse !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/01/2014